Pas de perte de poids malgré le sport: trouvez la solution

Quelque soit l’époque de l’année, elle est propice à la perte de poids. Regardez bientôt les fêtes de fin d’année, cela vous dit de perdre quelques kilos pour rentrer dans votre sublime robe ou votre costume taillé d’une taille de vêtement en moins que ce que vous avez ?
La perte de poids est vraiment un sujet croustillant à faire trouer les portes monnaies. Sur le net, il existe un tas de sociétés anciennes ou nouvelles prêtent à vous vendre n’importe quelle poudre magique, ou programme de rééquilibrage alimentaire.
Oui la mode n’est plus au mot régime mais au rééquilibrage alimentaire.

Ce même rééquilibrage alimentaire associé à une activité physique, fitness par exemple ou musculation.

 

Perte de poids et sport

Pour les novices en activité physique, mettre son corps en mouvement deux ou trois fois par semaine, alors qu’avant rien qu’à l’appellation “sport”, vous étiez fatigué(e), il y aura forcément un effet sur la silhouette. Celle-ci commencera à s’affiner et ce, même si vous ne changez pas vos habitudes alimentaires. Et ce, jusqu’à un certain point, celui du « je ne comprends pas, j’arrive plus à perdre ». Il y a là un risque de perdre sa première motivation, d’arrêter d’aller à la salle ou autre activité sportive et à nouveau reprise de poids .
Pour les experts en sport, la difficulté est dans l’affûtage. Alors, oui, ils n’ont pas forcément 10 kilos à perdre, mais ces 2 petits kilos qui font la différence sur un 21 km, ou ce petit bourrelet disgracieux qui résiste alors que gainage et autre exercice de musculation sont au programme 5 jours sur 7, et ce même avec les conseils alimentaires du coach de sport, ou ceux trouvés sur le net.
Pour beaucoup la balance s’inverse. En effet, la prise de masse musculaire s’impose.

Perte de poids, sport et alimentation

Votre alimentation est-elle adaptée à vos besoins ?
Il ne s’agit pas de se dire “je mange ce que je veux, j’irai éliminer après”. En effet, cela peut marcher les premiers temps mais très vite votre organisme reprend son pouvoir pour vous dire “stop, il faut arrêter là”.
Et lorsque l’on souhaite perdre du poids, la meilleure chose à faire est de se nourrir correctement, afin de couvrir au mieux les besoins de notre belle machine.

Le rééquilibrage alimentaire

De quoi parle-t-on lorsque nous évoquons les rééquilibrage alimentaire ?
Dans un premier temps, nous devons faire des choix d’aliments nous apportant tous les nutriments et micronutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme.
Pour faire simple, nous avons les 3 éléments principaux dans leurs tailles 

  • les fameux glucides  avec ceux rapidement assimilables (sucre blanc ou roux par exemple) et ceux qui sont plus lents ( le riz, les pâtes et compagnie)
    C’est parmi ces éléments que la notion d’index glycémique (IG) fait son apparition.
    Il s’agit « un critère de classement des aliments contenant des glucides, basé sur leurs effets sur la glycémie durant les deux heures suivant leur ingestion » -dixit Wikipédia
    Les aliments à index glycémique élevé sont ainsi plus vite digérés que ceux à index glycémique bas. Certains prôneront alors, le -tout complet-.
    Rassurez vous, vous n’avez pas besoin pour autant de jeter vos pâtes, et riz blanc. Effectivement, des facteurs entrent en jeu et o,t une incidence sur cet indice :
    -la cuisson trop longue augmentera l’IG. Privilégiez une cuisson aldente afin d’éviter les sensations de faim deux heures après avoir manger votre repas.
    -le fait d’associer fruits et légumes riches en fibres au menu, diminuera l’IG de l’ensemble de ce qui a été consommé.
    -Le choix d’une alimentation plus industrialisée, comme les plats préparés qui ont subit  traitements et cuissons qui entrainent une élévation de ce même index.
    Vous l’aurez compris le fait maison est beaucoup plus intéressant.
  • Le gras, bon en fait, il s’agit des lipides. Certains continuent à en avoir peur, d’autres ne jurent que par cela (avec une surconsommation, complément sorti de son contexte afin d’améliorer sa prise de masse)
    Deux grandes catégories s’opposent :
    – celles dites saturés, que l’on trouve essentiellement dans les produits d’origine animale (comme le beurre, riche en vitamine A et D au passage), mais pas que (huile de coco), ainsi que dans bon nombre de produits industrialisés.
    Ces mêmes graisses nous apportent énergie, nous permettent de nous maintenir à 37°C et surtout contribuent à la structure de nos membranes cellulaires ce qui implique un bon fonctionnement de celles-ci .
    – celles dites insaturés avec un apport d’Oméga3 et Oméga 6, importantes pour notre cœur, notre cerveau et nos hormones. Elles font parties des végétaux et de certains poissons gras pour l’exemple ?
    La mauvaise presse de ces nutriments sur notre corps est surtout à notre consommation démesurée tant en quantité, qu’en qualité.
  • Les protéines qu’en à elles, sont des éléments constituants à la fois notre structure et de ce fait contribuent au fonctionnement. Elles sont partout, muscles, os, enzymes, hormones, système immunitaire, si précieuses à notre survie.
    Point trop n’en faut, car même si elles restent indispensables au même titre que la plupart de nutriments et micronutriments, l’excès n’est pas permis.
    On les déniche dans les produits carnés comme la viande, mais aussi dans les œufs, les laitages, ou encore dans les céréales, les légumineuses, et autres algues.

 Concernant les éléments dit “micronutriments “, il est important de rappeler leur nécessité absolue pour une physiologie optimum de l’organisme et un maintien en bonne santé. Vitamines, minéraux et oligo-éléments, chacun d’entre eux a un rôle capital, et leur action en est que meilleure lorsqu’ils agissent en synergie.

Comment rééquilibrer son alimentation?

La pratique dépendra d’une multitudes de facteurs :

– votre vie professionnel
– votre vie de sportive
– votre vie sociale
– votre vie familiale
Et aussi, vos envies, vos besoins, vos objectifs et tout autre chose qui font que vous êtes unique.
Mais aussi de s’écouter, de se respecter afin de nourrir au mieux son corps.

Vous pouvez demander conseils auprès de votre nutritionniste sur Lille expérimentée dans le domaine afin de parfaire à un mode de fonctionnement qui vous correspondent.

 

[Total : 4    Moyenne : 5/5]