Recette diététique: le potage aux champignons

Depuis le début du confinement, je vois de nombreuses personnes à la recherche de recettes diététiques. Le but ultime est la perte de poids, notamment pour ceux qui sont aux régimes, ou pour ceux pour qui l’inactivité aurait eu un impact négatif sur la balance, ou tout simplement la peur de prendre du poids.

Définition du mot diététique

Nous sommes tous friands des recettes dites diététiques. Permettez moi de vous rappeler dans un premier temps l’étymologie du mot “diététique”.
Le mot diététique vient du grec “Diaitêtikê”, signifiant simplement “hygiène de vie”.
Nous pourrions alors nous poser la question suivante: que se cache-t-il derrière cette “hygiène de vie”?

 

L’hygiène de vie englobe des principes de pratiques qui visent à préserver sa santé,son bien-être au quotidien. L’alimentation et la façon dont nous nous nourrissons nous permet d’optimiser son capital santé, bien-être.
Comme disait Hippocrate, “Que ton aliment soit ton seul médicament”.
Choisir des aliments “sains”, que nous pourrions définir à l’état brut (dépourvus de transformations) , afin de les cuisiner en mets délicieux est finalement un bon début. L’aliment dit sain apporte des nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.
Manger sainement ne fait pas tout, j’aime à penser le rôles philosophiques et psychologiques qui nous amènent à se nourrir, au delà de notre survie.
Repenser la table comme un partage de saveurs, de goûts, d’odeurs, mais aussi d’influences culturels, de souvenirs, d’amour me parait essentiel.
Aujourd’hui, la table est plutôt tourné sur les chiffres: les calories, le poids, le tour de taille et j’en passe.
Le plaisir est devenue une norme dite exceptionnel, alors qu’il est si bon et sain de le trouver au quotidien à chaque prise alimentaire.

Selon moi, une recette diététique est la conséquence d’une expérience chimique et culinaire alliant différents aliments sous leurs formes brutes afin d’en faire un plat délicieux. Le plaisir est retrouvé grâce aux papilles gustatives en ébullition à chaque cuillerée.

Le potage aux champignons

Et oui, le proverbe dit: ” en mai, fais ce qu’il te plait!”. Et bien, au vu de la météo de ces derniers jours, un plat qui réchauffe ne sera pas trop. Je vous propose de prendre possession de votre cuisine afin d’y faire un succulent potage.

En pratique:

Les soupes et les potages font parties des plats faciles à réaliser. Ils permettent notamment d’introduire dans son alimentation les légumes pour les plus réfractaires. Le fait de miser sur l’assaisonnement est un réel plus. Aujourd’hui, le recette est basique, mais nous aurions pu nous amuser avec différentes épices.

A vos tabliers:

Epluchez l’échalote, la pomme de terre et les carottes à l’aide d’un économe. Rincez les et détailler en morceaux.
Si les champignons sont abimés, vous pouvez également les éplucher. Mettez l’ensemble des ingrédients dans une marmite, ajoutez le sel, le poivre, la ciboulette et le thym. Ajustez avec de l’eau et laissez cuire 20 min. Le tout sera mixé à la fin.

Pour ceux qui aiment la crème, vous pouvez en rajouter à la fin et décidez de la mixer ou pas.
Le potage peut se prendre en entrée, ou en plat accompagné de bons pains, de fromage, d’œuf, de charcuterie, ou simplement de galettes de légumineuses.

Justement, savez vous pourquoi on parle de potage et non de soupe?
La soupe est la résultante d’un mélange de légumes en morceaux, associés ou non de viande, poissons.
Le potage, lui doit être passer ou mixer.

Je suis de celle qui adore et prend un réel plaisir à manger de la soupe. De plus, pour ceux qui ont des difficultés à s’hydrater, consommer des liquides chauds en est une autre manière.