La journée sans régime, mais comment fait-on pour perdre du poids?

Un matin, tu te lèves, tu lis ce qui se passe sur les réseaux sociaux et là tu tombes des nues : il existe une journée sans régime. Alors du coup, tu te demandes « comment vas-tu faire pour perdre du poids ? »

Qu’est ce que la journée sans régime

No diet day, la journée sans régime initiée par une diététicienne anglo-saxonne, ancienne anorexique existe dans son pays depuis 1992. Et c’est en ce 6 mai.
C’est à partir de 2003, qu’elle fait apparition chez nous en France.
« Le but de cette journée sans régime est d’affirmer qu’on peut manger sans avoir à se sentir coupable, en se faisant plaisir, sans être esclave de la dictature de la minceur qui règne toujours en maîtresse »
De dire STOP aux régimes.
Non mais vous vous rendez compte, qu’aujourd’hui à cause de tous les dictats de la minceur, nous sommes obligés de mettre en avant une journée sans régime.
Est-ce une fake-news ? même pas. J’aurais préféré à un canular.

Qu’est ce qui nous a amené à cette journée ?

Aujourd’hui, j’accompagne des hommes et des femmes qui ont un objectif de perte de poids. Nos comportements vis-à-vis de l’alimentation, le « faire attention » nous entraine trop souvent dans une spirale de restriction alimentaire qui finalement n’a qu’un seul but, celui de nous faire reprendre du poids.
-Des années que l’on nous dit de faire soit attention au sucre, soit attention au gras, ou même les deux.
-Des années où on diabolise les aliments un par un. Et sur les réseaux, si vous avez le malheur de mettre en avant le fait de manger un aliment qui ne fait pas parti de LA liste, on assiste presque à un lynchage.
Oui, il y a une liste celles des aliments autorisés, et celles de non autorisés.
Pire ce même lynchage vient de personnes qui n’ont aucune compétence qu’en à savoir ce qui définit réellement les besoins de chacun. N’oublions pas que notre organisme est une machine qui a besoin de nutriments pour fonctionner, mais je rappelle que nous avons aussi une conscience, que nous avançons dans la vie avec l’émergence de multitudes d’émotions qui vont et viennent chaque jour.
Malheureusement, le poids de la communauté est tellement fort. Il est important de faire comme eux, pour pouvoir « être jugé » dans la bonne case. Et ainsi éviter le mauvais jugement, celui qui aurait tendance à nous faire baisser notre propre estime de soi.

 

Le savoir

Il y a quelques jours, j’ai appris un nouveau mot. Du haut de ma quatrième décennie, je continue à apprendre des mots, mais aussi à me former. Il est important de cesser de s’imaginer pouvoir résoudre n’importe quels maux sans réelles compétences. En matière de poids, il s’agit bien de maux, et juste l’expérience d’avoir fait soi-même ne suffit pas à aider.
D’ailleurs, est ce vraiment une aide que ces personnes vous proposent ? Ou peut-être s’agit-il de l’égo, d’être vu par la communauté comme celui que l’on écoute, que l’on suit, ou tout simplement le fait de faire grimper quelques billets dans son porte-monnaie.
Je ne dis pas que s’informer est inutile, mais la formation vous permet, notamment en matière de santé d’approfondir, de travailler avec le corps médical, d’éviter la catastrophe d’un diagnostic qui n’a finalement pas été posé.
Ce mot est l’ultracrépidarianisme. C’est le comportement qui consiste à donner son avis sur des sujets sur lesquels on n’a pas de compétence crédible ou démontrée. Je peux vous dire que ce mot résonne fortement en ce qui concerne la diététique, la nutrition, le rééquilibrage alimentaire.
Je pense que si toutes les personnes vendant des produits miracles, prônant des régimes quelconques, tous ces coachs en tout en genre mettant en avant la perte de poids par leur méthode, il ne serait pas nécessaire d’avoir une « NO DIET DAY ».

 

Une vie à prôner l’hédonisme

Aujourd’hui, même si je trouve la cause louable, je préférerai plutôt que de parler de « journée sans régime », de mettre en avant celle d’une vie avec le plaisir de la table, sans maltraitance du corps.
Oui, il est tout à fait possible de se faire plaisir sur chaque prise alimentaire tout en amenant ce dont le corps a besoin au quotidien, et ce en permettant de retrouver un poids d’équilibre, qui allie la santé et le bien-être. Un poids qui nous invite à renouer avec son corps en cessant de lui infliger cette lutte permanente.
L’hédonisme pour prendre soins de soi.

#hedonismepourprendresoindemoi
#jesuisada

Laisser un commentaire